Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bonjour l'été 2020

Merci aux poètes,visiteurs ou contributeurs

 

 

 

     Nouveaux et  premiers poèmes.  Vive les vacances  !  

 

 

Log Plein..

 

 

« Ni vous sans moi, ni moi sans vous.»

 

 Proverbe Français- Marie De France

Le Lai du chèvrefeuille- 78 XIIIe S -Larousse proverbes ,

Sentences et Maximes

 

 

« Deux étions et n'avions qu'un coeur»

 

François Villon-----Le Grand Testament-----

Dictionnaire de citations du monde entier

 

 

 

 

 

 

Je mets des plumes

dans la chair

de Laurent Kiem

  

Au dessus du ciel

Je mets des plumes dans la chair

Et aucune plaie n’apparaît

 

Seuls les yeux

Se portent

Sur la beauté tendre

De ta venue

 

Je ne peux me défaire de toi

Qui rentre autour de mes bras

Et qui sort par ta marche

 

Telle ta fantaisie

Tu connais ma détresse

Et mon cœur ne t’en veut pas

 

Habillés par les jours

Et aux nuits de coriace

C’est ton corps qui vit

Et tes cheveux sont là

 

Dans l’espace d’un pas

Autour de mes poignets

Où tu succombes quand

Ton souhait s’entend déjà

 

Tout autour de ma bouche

Qui éclaire ton chemin

Aujourd’hui, hier

Demain

 

Comme je ne me lasse pas

De ton miel qui sait

La pagaille enfantine

Et ton feu sous-jacent

 

Comme je n’entend que toi

Quand j’attends sur tes doigts

La danse de l infini

Venir de ta voix

 

J’y croise la façon

De ta peau qui me parle

Du plus bel horizon

De tes yeux qui me vont

 

Laurent Kiem DR

Inédit Juillet 2020

Tous Droits réservés

 

  

 

 

 

 

 

 

Log Plein..

 

 

« Les maladies suspendent nos vertus et nos vices. »

 

 

Proverbe Français -- Vauvenargues-

-Réflexions et maximes, 935 (1746).

Larousse Dictionnaire des Proverbes Sentences et Maximes

 

 

 

« Venez, mon bien-aimé, m'ennivrer de délices

Jusqu'à l'heure où le jour appelle aux sacrifices»

 

Alfred de Vigny - La femme adultère-Dictionnaire

de citations de langue française

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eté Masqué

de Fabienne Schmitt

 

 

 

 

Quelque chose a frappé, cogné, agressé

Vidé nos énergies jusqu’aux tréfonds de nous

Plié nos jambes pour nous mettre à genoux

Cette terre si belle nous l’avait chuchoté

Faut-il que l’on expie ce qu’on nous a donné ?

On nous l’avait bien dit, il fallait écouter

Elle n’est pas si gratuite, la belle liberté !

Alors nos yeux apprennent à s'embrasser

Franchissant les barrières, les masques

La tristesse, ces barreaux à nos cœurs

On ne met pas la tendresse en prison.

 

 

Fabienne Schmitt DR

 Inédits en projet- août 2020-

Tableau de René Magritte_Les Amants

Tous Droits Réservés

 

 


Log Plein..

 

 

 

 

«Quand on n'a besoin que de peu de choses, un rien suffit et quand un rien suffit, on n'a pas besoin de grand chose.»

  

Pierre Dac  Pensées éparses-

 

 

« Dans le temps les misérables se nourrissaient principalement de la poésie de Victor Hugo»

 

Jérôme DuhamelLe Dico

tout fou des écoliers-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Trois Petits Matins Différents...

ou Conte à dormir debout ) de Christian Lafont

 

 

Luc, ce jour d’hui, satisfait de son gagne pain

pour lequel il a effectué beaucoup d’allers et venues

rencontré et échangé avec beaucoup d’êtres humains

visiteurs ou intéressés, mais bien venus,

pris un repas particulièrement copieux

en milieu de son temps d’activité

avec un certain nombre d’entre-eux

pour se reposer et être bien revigoré,

à son domicile s’apprête à rentrer

mais, après cette période féconde,

il ne voudrait manquer pour rien au monde

ce plaisir personnel qu’il souhaite partager…

 

 

Maïa, professionnelle consciencieuse n’a pas chômé

et ce n’était pas qu’une impression

elle a aussi rencontré beaucoup d’êtres humains

dont certains particulièrement « mal- en- point »

qu’elle a activement participé à réconforter

Bénéficiant d’une accalmie,

avec des collègues elle a pris une collation

puis prenant toujours son métier à cœur

elle se remet à l ‘ouvrage avec ardeur

et infiniment d’empathie

Ayant achevé de dispenser son savoir faire

il lui reste encore quelque chose à satisfaire…

 

 

Chris s’amuse vraiment en travaillant

et, assurément pour le moment

il esquisse symboliquement quelques pas de danse

rencontrant l’approbation de son auditoire

lui qui d’ordinaire est plus statique

et particulièrement technique

Un sandwich suffit à le requinquer

avant de reprendre la séquence

il exerce depuis quelque temps avec passion

ce métier qui lui donne entière satisfaction

mais dans l’instant, ayant bien œuvré

ce rendez- vous des amis qu’il a plaisir à revoir…

 

 

Trois amis d’enfance qui ne se sont pas perdus de vue :

Luc, Vendeur-magasinier aux halles

Maïa, infirmière spécialisée à l’hôpital

Chris, Disc-jockey (maintenant Dee jee) en vue.

Trois amis qui ont choisit de travailler la nuit

Trois amis d’enfance qui ont plaisir à se retrouver

au petit matin, pour un petit déjeuner généreux

généreux pour le cœur et pour les yeux

avec Jus de fruits, XXXL, pour Thé ou Café

tartines beurrées, viennoiseries à volonté

Dernier plaisir choisi et partagé

les maintenant joyeusement en éveil

avant de sombrer dans un profond sommeil

qui se prolongera au moins jusqu’à midi

 

 

 

 

 

Christian LAFONT DR 

Inédit 29/07 au 01/08/2020

Tous Droits Réservés

 

 

 

 

 

Log Plein..

 

 

 

« Et rose elle a vécu ce que vivent les roses,

L'espace d'un matin. »

 

François de Malherbe -  Poésies et

Dictionnaire  des citations de languefrançaise

 

 

 

« Le Matin nait de sa mère la nuit»

 

Proverbe Grec cité par Eschyle

-Agamemnom,264,  Ve s avt J.C.

Larousse Dictionnaire des Proverbes Sentences et Maximes

 

 

 

 

 

 

 

 

© Photo Doro Meyer 

 

Les Petits Matins

 

 

 

Les Petits Matins

A travers les rideaux tirés
Filtre une lumière dorée
Qui doucement vient caresser
Mon visage encore alangui

Sous ma couette
Bien douillette
Dans ma paresse
Tendre caresse
Vient me frôler
Et m’éveiller

Douce chaleur
Fait mon bonheur
Chanson en Si
Et heur en Mi

Alors je sais subitement
Que c’est toi, astre brillant
Qui frôle bien tendrement
Mon être un peu étourdi

Mes paupières sortent de leur torpeur
S’offrant alors au grand bonheur
Qui m’envahit toute en cette heure
Et mon cœur vous sourit
A vous les Petits Matins.

 

 

 

 Maryse LICETTE DR 

 Inédit  Dresde,Juin 2020- photo Doro Meyer

Tous Droits Réserés


 

 

 

Log Plein..

 

 

 

« Le soleil luit pour tout le monde.»

 

 Proverbe latin - Sol omnius Lucet-Larousse proverbes ,

Sentences et Maximes

 

 

« Mais où sont les neiges d'antan ? »

 

François Villon--- --Ballade des dames du temps jadis-----

Dictionnaire de citations du monde entier

 

 

 

 

 

 

 

 

Neige

de Laurent Kiem

 

 

Je cours dans la neige

Rafales sur les joues

Le froid aux lèvres

 

Déchirer l’hiver

Et laisser quelque neige

Sur l’émerveillement

 

Alors de la précaution 

Quand celui a ce qu’il veut…

 

Tout L’hiver

Je ne repousse pas la laideur,

Car je ne veux aucune précaution

Tout est là

 

Neige

 

Venise a su se faire

Et Quasimodo aime Esméralda

 

L’hiver

Protèges moi

Même par flocons

La laideur à même le givre

 

Et si tu n’es pas là, Neige

Le manque … d’où nait ce qu’il mérite

 

Tombe neige

 

Pour que le manque a l’idée de recevoir la prévenance

Au visage de loi

Comme il existe à tendre la main

 

 

 

 

 

Laurent Kiem DR

Inédit Juin 2020

Tous Droits réservés

 

 

 


 

 

Log Plein..

 

 

 

« L'amour. c'est l'espace et le temps rendus sensibles au coeur»

 

Marcel Proust ---A la recherche du temps perdu

Dictionnaire de citations de langue française

 

 

« L'amour est un organe qui permet au coeur de battre.»

 

Jérôme Duhamel- Le Dico tout fou des Ecoliers-

 

 

« Aimer ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction»

 

Antoine de Saint Exupéry--- Dictionnaire

de citations de langue française

 

 

 

 

 

 

AMOUR-ETERNEL

d'Elisabeth Sanguinetti

 

 

 

AMOUR

 

J'ai miraculé l'océan des délires

Et les émergences des désirs accusés d'ivresse

 

J'ai ressuscité les couleurs fertiles

De la beauté arrachée à l'univers

 

J'ai fondé le chaos et l'espoir

 

J'ai fusionné l'infini et le refuge

J'ai tracé le devenir du passé ressuscité

 

J'ai échoué au port de l'extase

 

J'ai prié l'amour insolite et fidèle

J'ai pétri le pourpre et l'origine

 

J'ai transfiguré les débris de mon corps et de mon cœur

Pour renaître dans le sillon des eternités mouvantes

 

 

 

 

ETERNEL

 

 

 

 

© Elisabeth Sanguinetti  DR

Inédit Juillet 2020

Tous droits réservés

 

 

 

 

 


 

 

Log Plein..

 

 

 

« Tout portrait qu'on peint avec âme est un portrait, non du modèle, mais de l'artiste . »

 

Oscar Wilde Le Portrait de Dorian Grey

Dictionnaire de citations du monde entier

 

 

« Un poème est un mystère dont le lecteur doit chercher la clef

 

Stéphane Mallarmé-- Dictionnaire

de citations de langue française

 

 

 

 

A Ossip Emilievitch Mandelstam*

 de Jean-Pierre Déjou

Par temps de pluie par temps de neige

De Varsovie à Voronej

Il écrivit durant sa vie

Seulement de la poésie

 

L’épigramme contre Staline

Lui fit vivre comme Pouchkine

Un destin fait de privations

Il mourut en déportation

 

Condamné sur simples mensonges

Faut-il que la mémoire plonge

Nos consciences dans l’Histoire

En vue d’élans expiatoires

 

Une planète découverte

Consolation bien maigre certes

Porte son nom dans l’univers

Je le sais sorti de l’enfer

 

Par coeur son épouse retint

Tous ses poèmes clandestins

Qui furent enfin publiés

Pour le voir réhabilité

 

Cette histoire extraordinaire

Pour peu qu’elle soit exemplaire

Fut du seul talent de Nadège

Par temps de pluie par temps de neige

 

 

 

© Jean-Pierre Déjou DR

 Inédit 27 Octobre 2018 Andrésy

 Tous droits réservés

 

* un des principaux représentants de l’acméisme

 

 


 

 

 

Log Plein..

 

 

« Chaque âge a ses plaisirs, son esprit et ses moeurs.»

 

Nicolas Boileau- ---Art poétique----

 

 

 

«Le bonheur  tient aux événements, la félicité tient aux affections.»

 

Napoléon 1er - Maximes et  Pensées-

Larousse-Dictionnaire des Proverbes Sentences et Maximes

 

 

 

 

« Il est tout de même étrange que le mot affection signifie aussi bien attachement, amitié et tendresse que maladie grave aigüe ou chronique.»

 

Pierre Dac--------- Pensées-------

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonheur de l'instant

de Claudine Vanlé

Des pétales de rires

Frais comme des perce-neige

Se cognent à ma fenêtre

 

C’est Lison, 

Qui joue avec son chaton.

 

Ou le chaton qui joue avec Lison.

Il cherche à attraper

Un de ses lacets défaits

Elle court, il la poursuit…

Se jette sur le lacet,

Le mordille, 

Se roule et s’enroule autour de lui.

Lison agite le pied

Rires, complicité

Simple moment de bonheur

 

 

 

 

 

Claudine Vanlé DR

Inédit juillet 2020

Tous Droits réservés

 

 

 

 

 


 

Log Plein..

 

 

« De nouveau, tout m'est beau. »

 

Proverbe français- Manuscrit du  XIIIè s.ss titre

Larousse-Dictionnaire des Proverbes Sentences et Maximes

 

 

 

« Le Cheval est le meilleur ami de l'homme qui aime les chevaux.»

 

Jérôme Duhamel - Le Dico tout fou des Ecoliers-

 

 

 

 

 

 

 

 

Prémisses de l'été

Nouvelle de Didier LALOUX

 

 

 

Elle se réveilla, ouvrit les yeux. La chambre ne lui rappelait rien. Elle eut beau inspecter les quelques meubles et bibelots qui occupaient la pièce, rien ne lui était familier.

 

Elle sortit du lit pour se poster devant la baie vitrée et ce qu’elle vit la laissa stupéfaite : elle était dans un haras ; plusieurs chevaux paissaient paisiblement dans un vaste enclos bordé d’arbres séculaires, parfaitement immobiles ; leurs ramures profitaient sans retenue du soleil de juillet en cette heure qui devait être encore matinale. La quiétude et la majesté des lieux imposaient l’admiration.

Admiration vite rattrapée par l’incompréhension.

La crainte sourde mais aiguë d’être plongée dans l’inconnu la fit se précipiter vers la porte.

 

Celle-ci voulut bien s’ouvrir sans difficulté et lui faire apparaître un corridor. L’espace était nu, excepté des lanières et cravaches fixées au mur. Le silence environnant lui devint alors insoutenable. Sa propre voix l’effraya : elle ne fut capable d’émettre qu’ un faible gémissement, rauque et animal quand elle croyait pouvoir dire « Bonjour… Bonjour, il y a quelqu’un ? ». Le dallage du corridor lui transmit une impression de froid. Elle retourna dans la chambre, y retrouva ses bottines qu’elle chaussa d’emblée et se revêtit de son blouson qu’ elle trouva suspendu au cintre de la penderie. Elle comprit ainsi qu’elle avait dormi habillée. Qui donc avait bien pu l’avoir alité avec ce qui semblait être pure attention ? Elle fouilla les différentes poches de son blouson et retrouva ses papiers, identité, permis de conduire ainsi que les clefs de son appartement. Où était donc son portable ? L’angoisse la saisit. Sans cet objet de communication qu’est-on de nos jours ? On lui avait retiré son téléphone. C’était donc un enlèvement. La panique prit brusquement possession d’elle. Que voulait-on ? Une rançon ? Mais elle n’avait pas d’argent. Un viol ? Par l’ entrebâillement de la porte elle hurla « Qui êtes-vous ? Où êtes-vous ? ». Le silence lui répondit. Elle voulut alors ouvrir la baie vitrée et constata qu’ elle était apparemment démunie de système d’ ouverture.

 

Elle courut vers l’écurie. La porte ne s’ouvrait pas. La poignée aurait pu rester dans sa main tant elle mit d’énergie à la forcer.

Elle essaya de se calmer, revit les événements de la veille. Sur la route de vacances, elle s’était assoupie au volant de sa petite cylindrée. Quelqu’un avait dû la suivre, la faire stopper, la droguer et l’emmener. Oui, c’est cela. C’est pourquoi, elle ne se souvenait de rien…

 

Si c’était un haras, du personnel devait travailler. Si elle criait plus fort, quelqu’un l’entendrait peut-être… L’ aération de la pièce provenant d’ un vasistas bien trop haut pour qu’elle puisse l’atteindre, elle projeta tel un volet dans une partie de badminton sa voix vers la petite ouverture, espérant qu’une bonne âme la percevrait et viendrait la libérer.

Les larmes à présent coulaient le long de ses joues et des sanglots de petite fille la prirent à la gorge. S’écroulant, elle laissa aller ses pleurs, accroupie sur le sol.

 

Soudain, un bruit la fit sursauter. L’énorme porte s’ouvrait dans un bruit de ferraille et une silhouette sombre se montra.

« Vous allez mieux ma p’tite dame ? »

« Où suis-je ? Qui êtes-vous ? Que voulez-vous ?

« J’allais appeler le médecin mais je vois que c’est inutile. Vous êtes en pleine forme ! »

« Répondez-moi ! »

« Votre voiture a basculé dans le fossé. Vous avez dû vous endormir, cela arrive souvent sur cette route droite ! »

 

Elle se sentit soudain ridicule, retrouvant son portable soigneusement posé sur la commode. Pendant la réparation de son véhicule son séjour au haras put être prolongé par le propriétaire, son « sauveur » . La cerise sur le gâteau fut qu’ elle eût droit à quelques promenades à cheval ; pour sûr, les vacances venaient de commencer.

 

La bonne humeur ayant pris le dessus elle confiera bientôt à ses amis :

« Quand on s’est endormie, harassée, se réveiller dans un haras c’est mieux qu’au fond du fossé ! ».

 

 

 

 

 

 Didier LALOUX DR

Inédit juillet 2020

Tous Droits réservés

 

 

 

 

 

 

 

Log Plein..

 

 

« Le bonheur est en soi, chez soi, autour de soi, et au-dessous de soi .»

 

Henri Estienne -Attribué à -1531-1598 Larousse --

Dictionnaire des Proverbes Sentences et Maximes

 

 

« Dès sa naissance, l'homme est enfermé dans sa cellule familiale.»

 

Jérôme Duhamel - Le Dico tout fou des Ecoliers-

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

Alors que...

de Cypora  Boulanger

 

 

 

 

Alors que mes cheveux sont désormais ivoire

Et que ma peau vitrée ne s’orne que de rides,

Je comprends à présent combien furent arides

Les sentiers de ma vie… avant le purgatoire.

 

J’évoque amèrement avec mélancolie

Les joies de l’âge heureux tout à coup envolées,

Et des relents de fiel s’en viennent s’immiscer

Dans des exhalaisons de révolues folies.

 

Je me rappelle alors combien elle était belle

Cette foi tant portée par ceux qui m’ont chérie,

Avant que d’emprunter les couloirs éternels

D’où de là-haut, jamais, personne ne s’enfuit.

 

Ceux-là auront toujours mon amour, ma tendresse,

Mes sourires amènes, féconds et fervents,

Ils y retrouveront un peu de ma jeunesse

Qui les a escortés quand ils étaient enfants.

 

Et même si ce soir, j’ai l’air mélancolique,

Rien ne pourra jamais effacer ces instants

Où, malgré les accrocs, les tracas et les hics,

Ma vie, à leurs côtés, fut un enchantement.

 

 

 

 

© Cypora BOULANGER DR

Inédit 19/04/2020-19h01

 

Tous Droits Réservés

 

 

 


 

Log Plein..

 

 

 

« L'amitié de deux frères est plus solide qu'un rempart.»

 

 Proverbe grec -Antisthène- lV ème siècle av J.C

Cité par Diogène Laërce  Phil  ill Vl

Larousse proverbes , Sentences et Maximes

 

 

« Quelqu'un qui a de la franchise peut se regarder lui -,même dans les yeux sans rougir.»

 

Jérôme Duhamel --- Le Dico tout fou des Ecoliers-----

 


 

 

 

 

 

 

 

Mon Frère

de Laurent Kiem

 

 

 

Quand tu me murmures la chance

Quand je te murmure la chance

Tu ne te laisses pas emporter par l’aigreur

Je ne me laisse emporter par l’espoir

Nous avons vu passer la résignation

Comme l hiver une saison

Au train qui unit sur les quais

La lumière auprès du même wagon

Nous conte un regard

Que l’ombre auprès du loup

Ignore qu’un sacrifice

N’est pas un fruit

La pluie n’est pas soleil

La nuit qui se rebelle

Et un nuage emmène là ou souffle le décor

Quand ma main berce l’azur de gestes idéaux

Ce qui est dans nos cœurs est brise sans oripeaux

Mon frère

 

 

 

 

Laurent Kiem DR

Inédit Juin 2020

Tous Droits réservés

 

 


 

 

 

Log Plein..

 

 

« L'écriture est la peinture de la voix.»

 

 Voltaire -------- Dictionnaire philosophique -------

"Orthographe" (1764)

 

 

«Les enfants sont le fruit de l'amour, surtout les filles»

 

Jérôme Duhamel -Le Dico tout fou des écoliers-

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

L'image de moi

de Michèle Lassiaz

 

 

 

 

 

L‘image que tu te fais de moi

Ce n’est peut-être pas

tout à fait moi

c’est vois-tu un peu moi

sans plus

Il existe bien d’autres moi

en plus

Je suis faite de multiples facettes

Qui peut-être ne te plaisent

et me déroutent aussi parfois !

Mais observe moi attentivement

Je suis un Kaléîdoscope vivant

 

 

 

 

 

 Michèle LASSIAZ DR

Inédit Décembre 2019

Tous Droits Réservés

 

 

 

 

 

 

Log Plein..

 

 

La Ruche des Arts

Michèle Lassiaz

Logo Plein Sens été

Alain Briantais

Illustrations Pixabay

et/oude leurs auteurs

Droits réservés ainsi

que pour les auteurs

de poèmes mentionnés

adaptation images et

texte,mise en page web

Christian Lafont

 

Chr

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :